RUNNINGMIKE

05 juillet 2018

Ironman de Roth

20180702_110247

Participer à un Ironman est quelque chose d'unique, de magique.

Arriver à s'inscrire à Roth relève de l'exploit.

Y arriver à 2, en couple est quelque chose d'extraordinaire à qui nous devons un grand merci Felix, l'organisateur et David qui ont été sensibles à notre projet de couple, faire Roth, 1 an après ma demande de mariage sur la finisline de Klagenfurth.

Donc voilà, inscription faite, il y a 1 an, grosses envies pour cette course. Mais hélas, la vie familiale, professionnelle et sportive n'est pas toujours évidente et nous avons fait des choix. L'entrainement s'en est ressenti pour nous 2, mais l'objectif était de finir et de savourer Roth et sa magie.

Aujourd'hui, je peux vous assurer, que l’objectif a été atteint.

Préparation

Début de prépa, fin janvier après notre voyage de noce à l'ile Maurice. Météo épouvantable les dimanches matins pour la sortie bike, sous la pluie, grêle, neige... Pas de plaisirs et voir Delphine rentrer, congelée sous la couette dans l'impossibilité de se réchauffer a permis de se rappeler que nous ne sommes que des amateurs. Donc, on lève le pied, on cours.... Les activités professionelles font que les soirées sont chargées, et du coup, on zappe les entrainements natation...... Juste 300 voire 500 m de nage le lundi avant la plongée sous marine.

Les beaux jours du mois d'avril nous permettent de sortir le bike et on pose pas mal de congés pour s'entrainer. Delphine fait des semaines à 13h00 et moi, 21 h00. J'ai la caisse, enchaine les heures et les compets, tout va bien.

En mai, direction la Grèce pour des vacances familiales, ces 2 semaines nous font du bien, d'autant que je me suis blessé au genou lors d'un trail, et la rotule droite est douloureuse, surtout à vélo.

Je lève donc le pied fin mai et juin sur la prépa pour tourner sur un volume de 6 h hebdo..... light, trop light, mais la blessure est là.

 

Départ le jeudi, arrivée à Nuremberg où nous avons loué un appartement. Nous sommes à 30'de voiture du site de course, mais au coeur de la ville historique, propice aux sorties gastronomiques et culturelles. Nous allons pouvoir associer tous les plaisirs.20180629_135216

Le vendredi sera consacré à un petit footing d'1 h dans un parc pour récupérer du voyage puis au retrait des dossards dans l’immense village expo. C'est de la folie, autant de stands, de matériels, de tenues, que du bonheur....

On joue à des jeux et je gagne le 1er lot avec sac de sport rempli d'accessoires, bidons, diététique, maillot de vélo Team Katusha, etc.....

On profite également de retrouver notre camarade Cyril qui fêtera ses 40 ans dimanche au départ de son premier Ironman puis direction la pasta party pour un festin de Roi.

Roth est hors normes, sur tous les points. Les bénévoles sont extraordinaires et méritent tous une médaille d'or.FB_IMG_1530251453329

Le samedi, prépa des vélos, des sacs,dépot des vélos au Parc à T1 et reconnaissance des lieux, aires de transition, dépot sac run. Petit tour en ville en soirée, pasta, glace mais à l'eau. On stoppe les dégustations de bières....

 FB_IMG_1530376109620

The D Day

3h00..... Réveil....Petit dej.....
Direction le parking, voiture, autoroute sans trafic, ca roule, on prend plaisir, on profite... Au retour en France, on sera limité à 80km/h :(

Arrivés à Roth, on laisse la voiture sur le parking Navette, celle de 5h20, qui nous emmènera à Hipolstein, site de la natation. Et franchement, vu le monde sur la route, les bouchons et le nombre de spectateurs, c'est un excellent choix, le bus étant prioritaire, il nous dépose au pieds du pont, sans se soucier des embouteillages.

On pose notre dietetique, vérification des vélos, dépôt sac bike et after race.

On enfile tranquillement la combi en regardant le canal se charger d'athlètes sous les regards de milliers de spectateurs survolés des montgolfières.

6h30, les pros s'élancent. 7h10, c'est au tour de Delphine, 7h15, le mien et 7h55, Cyril.

 

SWIM

18Juli01_getty_challenge1_011[1]

3.8 km dans le canal. 1 boucle sans sortie à l'australienne. 1ere bouée à 1500 m, puis une ligne droite de 2000 m et le retour et sortie de l'eau. RAS, rien de compliqué, d'autant qu'on part par vagues de 200 nageurs. Que du bonheur. L'eau est bonne, 19° C, c'est bien.

Bon, question chrono, aucune idée.... Je n'ai pas nagé de l'année hormis les lundis soir à la plongée, un tri LD en prépa et 3 sortie de 2000 au lac.

Mon meilleur chrono sur la distance est de 1h07 mais je suis souvent au même chrono de 1h12. Je pense donc sortir en 1h15/1h20.

Je ne me mets pas la pression et souhaite nager en souplesse sans me mettre dans le rouge.DCR2018_Christoph Raithel_5357[1]

Dès le départ, les sensations sont bonnes. On nage à 3 de fronts, même tempo, même allure, sympa....jusqu'à ce qu'on rattrapa la vague d'avant et que nous sommes obligés de nous séparer. Mon allure est bonne tout comme les sensations de glisse. Le retour est là, je passe le pont puis direction la sortie d'eau. Sur les 500 derniers mètres, je manque un peu de fraicheur et me sens moins gainé et tape un peu dans l'eau.20180630_133157

Je sors avec une grande satisfaction en 1h12!!!

Incroyable, sans prépa, je fais le même temps que les autres années....

 

T1

récupération du sac, posé à terre immédiatement en sortie d'eau. Inutile de chercher dans des râteliers comme sur d'autres IM, ici la transition est courte, même trop courte, lol.....

Des bénévoles sont là, te vident ton sac, t'aident à t'habiller, rangent ta combi etc...... extraordinaire.....

 

BIKE

Le morceau à Roth avec son parcours au revêtement roulant, ses quelques bosses et son indescriptible ambiance. Les photos et vidéos tout comme les récits ne peuvent rien témoigner. Le vivre est extra. Il faut le vivre.....

Chaque sommet de bosse est signe de spectateurs, de sonos, de DJ... Mais des enfants sortent casseroles, tambours et autres percussions pour toute la journée. Chaque village traversé est l'occasion de sortir les buvettes, pompes à bière et de mettre de l'ambiance, pour notre plaisir.... Certes les paysages ne sont pas extraordinaires ou aussi beaux qu'à Klag,mais quelle ambiance !!!

Mais bon, revenons à la course.20180703_23524720180703_234833

J'ai levé le pieds ces 2 derniers mois à cause d'une inflammation rotulienne Je sais que je ne pourrai pas rouler comme à mon habitude Je décide donc de 'rouler' tranquillement, tourner les jambes et viser une moyenne de l'ordre de 31/32 km/h. On verra par la suite

Il fait chaud, très chaud, il y a un vent de folie... En fait, je ne transpire pas, il y a une énorme évaporation..... Cela m’inquiète car c'est mon gros point faible, et ne fixe pas les sels minéraux.... En prévision ou prévention, je n'ai prévu que des ravitaillements salés, pastilles de sel etc, le tout associé aux ravito de course.

Sortie du parc, je me retrouve avec les féminines des 2 vagues précédentes dont Bethan, jeune Anglaise sous les couleurs de la Royale Navy. En fait, on passera la journée ensemble à se doubler; moi dans les cotes, elle, sur le plat.....

Donc, les premiers km sont en faux plat descendant puis faux plat montant sur 5 km dans les bois. Que du bonheur, je tourne les jambes, sauf que vers le 30° km, la douleur est là, surtout quand je me mets sur les prolongateurs. Je lève donc le pied, et évite la position aéro.

Autre soucis, depuis le matin, j'ai une lentille oculaire qui me fait mal et avec le vent j'ai l'impression qu'elle se décolle. En fait, je la perdrai rapidement (enfin du moins, je découvrirai le lendemain qu'elle avait basculé à l’arrière du globe !). Donc, je ferai tout la course en mode aveugle, sur 1 oeil. Sensations très inconfortables, non sécurisantes sur le vélo et qui me donnent un mal de crâne !!!

Les kms passent, les bosses et hots spots se suivent. Je savoure et profite... Ma moyenne n'est pas élevée, mais satisfaisante, autour des 30 km/h

Arrive enfin le Solarberg. Indéfinissable !!!DCR2018_Christoph Raithel_5702[1]

Le 2 ° tour commence, avec Bethan, mais un genou de plus ne plus douloureux. Au km 120, seule la position danseuse me soulage.......FB_IMG_1530704307093

Je termine donc ce bike en un peu moins de 30 de moyenne (ma plus mauvaise moyenne sur IM hormis Nice et Embrun).

Chose surprenante, j'ai mal au genou, mais nulle part ailleurs, aucune sensation de fatigue musculaire ...

 

T2

Idem à T1. Les bénévoles sont omniprésents, on récupère ton vélo, on te donne ton sac, on t'aide à te changer voire on te mets de la creme solaire....

 

RUN

Un marathon sur une boucle, soleil, vent et des cotes sur la fin.

Je sais que ce sera compliqué. L'entrainement n'est pas génial, la chaleur et la déshydratation seront mon bourreau. Je connais mes limites et les conditions du jour ne me sont pas propices.

Va donc falloir gérer et savoir encaisser les baisses de forme.

Départ tranquille en descente, direction le canal pour un long A/R de 25 km avant de passer en ville, les hots spots puis l'immense stade finisline.

Je cours sur la base de 4h30 au final, y compris les pauses ravito espacées de 1.5 km. Je bois énormément, m'arrose et m'asperge.

Tout va bien, sauf que d'un seul coup, en l'espace d'1 km, coup de chaleur. Suis abattu !!! km 19 ! La course s’arrête ici. Coup de bambou. Nausées, la tete qui tourne, je ne sue plus, voile noir !!!!! hyperthermie. Je connais le pb pour l'avoir déjà vécu.

Je ne force donc plus, je marche, je m'hydrate, mange pour me refaire la santé. Ce fut galère, grosse galère, jusqu’au km 30, où je m'effondre dans une camionnette... là je me sens partir... Pas cool, bref je passe,ca ne s'écrit pas......... sursaut de vie, je me redresse peur de l'arrivée de secours et d'élimination...

km 32, c'est passé.

13 km de galère.....en 2h00 !!!

20180703_235040

 

Bon, je peux recourir... Il ne reste que 10 km. Calcul, projection, jauge de l'état du bonhomme.... Je serai loin d'un chrono honorable et terminerai dans un sale état. Hypothèse 2, je rentre en marchant tranquillement en m'hydratant pour récupérer et en attendant Delphine pour finir ensemble.

Hypothèse retenue à l’unanimité !!!

Je la croise au km 36, elle est bien et galope fort. Cyril, en revanche est mal, très mal. Il a peur du time out de 15h00, sa femme l'accompagne, on se parle, le motive pour la finishine. Il lui reste plus de 10 km!!!

Quant à moi, arrive le stade et sa finishline. J'ai marché les 23 derniers km et j'ai 13h26 d'effort à ma montre.20180703_235107

Je n’éteins pas le chrono (6h00 pour le marathon), reste en dehors de la zone d'arrivée et attends Delphine. Elle arrivera un peu plus de 20' plus tard pour faire un beau chrono de 13h52.FB_IMG_1530475671297

Mais quel bonheur !!! On entre ensemble main dans la main et on se fait cette finisline ensemble. Du pur bonheur. De quoi oublier les galères et les douleurs de la journée.

On attend le camarade Cyril, récupérons T Shirt, médaille et verre à bière de Finishers, direction la Bier Garten pour le ravitaillement et savourer le feu d’artifice.

 

La journée se termine par le retour au parc, récupération du vélos, des sacs, retour Nurmeberg, douche et enfin dodo à 2h00 du matin.... Pfff quelle journée..

 DCR2018_Christoph Raithel_7237[1]

FB_IMG_1530628521293

Récupération.

La journée du lundi fut fort agréable avec du multi-enchainement entre marche dans les rues piétonnes, visite culturelle, glace, bières et diverses spécialités culinaires très propices à la récupération (du moins récupération mentale)

 20180702_211612

 

 Bref, nous avons passé un superbe week end, forts en souvenirs.

Merci de nous avoir soutenu, quand on est dans la galère, on pense à vous, au suivi live, aux enfants qui regardent......

Posté par runningmike à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


05 juin 2018

Triathlon des Lacs à Lusigny

Premier Triathlon de l'année.....

format 2.7/82/20.

Parcours de 2 boucles swim avec sortie à l'australienne, 3 boucles bike sur routes de campagne avec mauvais, très mauvais rendement, quelques bosses et pas mal de vent et enfin 2 boucles run en plein soleil !

Un peu d'appréhension....

Douleurs au genou depuis fin avril (trail de Rocroy) avec un syndrome rotulien.  Passage chez l'osthéo, il y a du mieux mais la douleur est là.

Quant à Delphine, grosses douleurs, lumbago depuis lundi, nuits compliquées....

Donc dernier mois light (5 h hebdo de moyenne).... l'objectif est de finir, en mode sortie longue pour l'Ironman du 1er juillet.

lusignySortie club, c'est l'occasion de retrouver Rudy et Flo avec qui nous étions au Portugal et à Klag.

Swim

Départ des filles 10' avant. Le speaker annonce Delphine en tete de course.... Une très bonne nageuse, elle anime la course ! LOL, poisson d'avril ou erreur de bonnet ! Bon avec Cyril, on a rigolé.

Départ, une tuerie, 480 pingouins se jettent à l'eau. Ca tape et ca bouscule.... aucune politesse..... Je bloque la tête entre les épaules et nage en 7 temps pour le pas me faire enlever les lunettes.... 200 m après, je m'extirpe du peloton et prends le large. Suis pas à 100 m près, et veux nager cool.

J'ai de bonnes sensations, la sortie à l'australienne arrive vite, cyril est avec moi. C'est reparti pour un second tour.

Je sors 279° en 1'44" de moyenne. Génial, car je n'ai quasi pas nagé depuis l'automne.

A la sortie de l'eau, je vois Benoit partir à vélo, Pascal se change, Cyril est derrière et Stéphane du CTA arrive. Durant T1, l'ischio droit est sensible, déjà des crampes.

Transition calme, je prends mon temps mais je gratte 25 laces quand même.

 

Bike

Premiers coups de pédales avec Pascal, jusqu'à ce que l'arbitre le rappelle à l'ordre... 

Le parcours ne rend pas, routes granuleuses, relances, vent....... 

Je ne m'enflamme pas et gère tranquillement pour poser avec un 32 de moyenne.Je rattrape dans les bosses et dans le plat avec le vent. Mais reste souple sans me mettre dans le rouge. Sur la fin de parcours, la rotule est douloureuse, je suis content de ne pas avoir appuyer de trop.

Je signe le 238° temps et prends 20 places.

 

La seconde transition se passe bien, j'enfille des chaussettes pour le run et embarque un bidon d'eau car il fait très chaud. 

Au passage, 16 nouvelles places de grattées à T2

 

Run

Dès les premiers hectomètres, la foulée est bonne et je m'élance sur les 3 premiers km en faux plat montant en plein soleil. Ca chauffe!!!! hydratation, arrosage.... la prudence est de mise.

km 4, je croise Cyril et Jean. Il sont 1500 m d'avance. Cyril à l'ai très fort et semble faire une très bonne course.

Au km 7, coup de chaud, crampes ischio.. je lève le pied et gère la fin de course contre ces crampes et pour ne pas me blesser.

Je terminerai tranquillement en 2h05 avec le 367° temps !!! (75 places de perdues !!!)

 

Bon au final, je termine 293° en 5h35.

Quant à la miss, elle termine malgré la douleur en réalisant un très bon vélo et un énorme run. Très prometteur pour dans 1 mois.

34481524_10216067028173446_8874133003178082304_n

 

Posté par runningmike à 23:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2018

10 km de Villers Semeuse

Reprise du sport après une belle et grosse coupure de 10 jours pour des vacances en Grece avec les enfants.

Direction donc Villers Semeuse ce matin pour une course de 10 km sur 3 boucles avec une belle bosse à chaque tour.

Mais avant la course, une petite séance de multi-enchaînements.

Au programme 33 km de vélo puis enchaînement immédiat, ambiance Tri avec le 10 bornes, puis à nouveau enchaînement 33 km de bike.

IMG_20180510_191449_848

La température est correcte en ce début de matinée, mais il y a beaucoup de vent. Le départ se fait vent dans le dos, ça roule tout seul.... Bonnes sensations, 35 - 40 voire 45 sur le plat..... Demi tour, et là, c'est une autre histoire, plutôt 25 - 30 !!!!

J'attends Delphine et n'appuie pas trop sur les pédales car j'ai une douleur dans un genou depuis 10 jours, suite au Trail de Rocroi.

Une fois la transition faite, on se dirige sur la ligne de départ qui est donné immédiatement.

km 1, passé en 4'10". Nickel, meme allure qu'à Charleville, là où j'avais explosé au km2 :)

Les km suivants sont dans la meme allure, sauf le km avec la bosse où je passe plutot en 4'30".

IMG_2302

Je fais la course avec mes potes David et Arno. Sympa, on se relaie.... Arno me lâche et David s'éclipse à quelques hectomètres de l'arrivée sans que j'ai envie de le suivre. Mais je reviens sur Damien et on termine ensemble.

IMG_3187

Sympa cette course d'équipe.

Au final, je termine en 43'20" à la 77° place sur 250 arrivants. Bonnes sensations, c'est mon meilleur temps sur 10 km depuis avril 2017 (41'19"), je ne me suis pas mis dans le rouge, je déroule et en enchaînement. Donc correct, même si ce genre de chrono est quand même loin, très loin de ce que je faisais, mais bon, regardons devant, pas derrière.....

20180510_191043

 

Une fois la ligne d'arrivée franchie, transition puis départ immédiat à vélo pour la même boucle.

Mêmes sensations, vent dans le dos, RAS, vent de face, ca pique et j'ai mal au genou.... Visite osthéo à prévoir donc rapidement ....

Du coup, j'annule ma participation à une course de vélo ce samedi sur 150 km. Prudence oblige...

Posté par runningmike à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2018

Trail de Rocroy

N'est pas traileur qui le veut.....

Certes, l'objectif est sur Ironman où il va falloir courir un marathon après 180 km de vélo, mais voilà, pour faire des bornes à pieds et s'habituer à courir avec mal aux cannes, j'ai décidé de faire quelques trails.

 

Ceux dont j'ai pu prendre le départ depuis le début de l'année étaient courts (entre 15 et 25 km), relativement 'roulant', mais voilà, le trail du jour est de 32 km avec 1066 m de D+ avec de belles bosses et les principales difficultés entre les km 10 et 18.

J'annonce à Delphine, un chrono final proche d'un marathon et qu'il faut gérer la course comme s'il s'agissait d'un marathon.

Screenshot_20180429-164653Sauf que voilà, le parcours propose 3 véritables descentes, des descentes de traileur.... pas pour un triathlète en mode Ironman.....

Les descentes où tu vas moins vite qu'en côte !!!!!

lol

Là, où tu es ridicule, marche et es complètement à l'arrêt.... Bon, bien voilà le résumé de ce tronçon !!!

Chacun son sport, mais c'est certain, c'est pas mon truc.....

 

Mais revenons à la course.

Après le gros coup de mou de la semaine dernière lié à de la surfatigue, ce fut une semaine calme, juste 2 séances de footing. Le corps en avait besoin.

Départ prudent, je ne m'exite pas....

Le parcours est agréable, super tracé, hyper bien balisé, de beaux singles, traversée de ruisseaux, des petites bosses, des dévers, je cours, prends du plaisir, nickel.

Arrive le km 10, avec ce que j'avais étudié sur la carte, un tronçon de 8 km avec 3 bosses de l'ordre de 700 à 800 m mais surtout 3 grosses descentes où les courbes de niveaux étaient très serrées....

Je monte bien, ca marche, je trottine.... je suis à l'aise mais arrive la première descente, dans les cailloux... je dois perdre pas loin de 20 places.... Une hécatombe....

Enchainement sur grosse côte....ca pique.... Je suis tellement crispé en descente que je m'explose les cuisses.... 2 ° descente, rebelotte..... je prends cher, idem pour la 3°....

Aucun plaisir......

Heureusement, le tronçon se termine et arrive une partie d'une quinzaine de km qui me convient, de longs faux plats, des devers, de superbes singles et toujours un magnifique tracé.

Je reprends du plaisir....

Je reviens sur quelques concurrents.... Arrive la cité étoilée, un petit tour des fortifications et voici la finish line.

ville-de-rocroy-vu-du-ciel

 

Je termine ce trail de 32 km en 3h39'.

Les cannes sont dures mais beaucoup de plaisir au final sur une course magnifiquement organisée.

 

 

Posté par runningmike à 17:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 avril 2018

10 km des semelles de vent

Grosse semaine sportive avec 20 h dans les jambes dont 15, rien qu'à vélo.

Les premiers soleils où le mercure frôle les 25°C voire plus.

La fatigue des 2 mois d'entrainement sont là, encore 1 semaine à tenir, puis ce sera la coupure...

Donc pour ce jour, est prévu, le matin, un 10 km et vélo l'après midi en récup.

Objectif, partir à 4'10" jusqu'à ce que ca saute.... et emmener Arno.

2 km à 4'10". J étais bien. Tous les feux étaient au vert. Nickel.
Km3 4'24" alors que je pensais maintenir mon allure de 4'10"...

Km4, idem dans le dur...

Le mur du marathon depuis 2 km....

Plus de son, plus d'image, HS, les jambes, les mollets durs...... Ca ne veut plus, Arno, Denis me dépassent sans que je puisse accrocher...

20180422_120218

Je termine en footing, sagement.... en m'hydratant sans me formaliser de cette contre performance.

Pas grave, l'objectif est ailleurs...

Je termine 204° sur 405 en 46'49" !!!!

20180422_160455

Posté par runningmike à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 avril 2018

Duathlon de Charleville

Deuxième acte du week end, le duathlon sprint de Charleville

5 km run (2 boucles plates), 21 km bike (3 boucles avec une patate !!)  et 2.5 km run (plat).

 

30714674_10215746241107498_7882693036817965773_nSortie en famille, avec gros objectif pour Timothé.

Pour nous, séance de rythme et cardio...

 

Run 1 :

Ca part vite, très vite.... 3'40".....au bout de quelques hectomètres, suis dans le rouge, gout de sang dans la bouche, hyper ventilation.... Ca pique... Je m'accroche à Jean et Greg.

Je rentre dans le parc au bout de 21'20" soit 4'19" de moyenne. Très bonne satisfaction pour moi. Je fais le 64° temps

Très bonne transition, puis direction le vélo (48° temps)

Bike :

Départ sous le vent, c'est plat, j'appuie, 34/35/38 de moyenne.... J'ai fait le choix de prendre le vélo normal, pas le chrono, je ne regrette pas...... Je me fais plaisir, j'appuie, tourne les jambes, là également, je sur ventille, ca pique... Première bosse, à bloc, sur la plaque ! Au sommet, j'ai l'impression que le moteur va exploser....... La descente me permet de récupérer un peu, 2° puis 3° tour identique sauf que je gère un peu mieux les ascensions.... 

Je vois que je roule pas mal, reprends quelques concurrents mais n'arrive pas à revenir sur Jean et Greg.

Je pose le vélo avec un 32.6 kml/h de moyenne avec le 41° temps

Run 2 :

Transition hyper rapide et je pars à bloc avec 4 gars pour la dernière boucle à pieds. Les jambes répondent pas trop mal mais suis obligé d'en laisser partir 2 et de contrôler les 2 autres pour garder ma place. Sur la fin, je double Timothé, qui en termine (2 boucles bike contre 3 pour nous), il est dans le dur, crampes mais termine au sprint avec un adulte.

Grande fierté paternelle.

Cette dernière CAP se fera à une moyenne de 4'29". Correct  et le 48° temps. Nickel :)

30726669_10204502872689129_8960460050531352576_n

Je termine 51° sur 105 et 3° V2

 

Posté par runningmike à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2018

Trail de Bairon

Première étape d'un week end sportif, le trail de Bairon, enfin plutôt course nature.

DPP_1040

Demain, ce sera le duathlon de Charleville, en famille et avec le club.

14.2 km, 200 D+, parcours roulant d'une boucle avec 4 bosses autour du Lac de Bairon.

Parcours sympathique autour du lac, type parcours de triathlon. Juste quelques longues bosses qui tirent un peu dans les cuisses, et un long faux plat dans une pâture labourée sur la fin, histoire de travailler les appuis....

Départ tranquille, suis avec Claire et Rapha, les 2 premières féminines puis j'allonge la foulée, sans m'en rendre compte, juste en voulant passer devant dans un single pour voir où je mettais les pieds, histoire de ne pas se tordre une cheville. Je reviens petit à petit sur quelques coureurs.

Arrive une belle et très longue côte. Je vois au loin que ça marche, je reconnais Mika du BPC et le camarade Antho. Seb des Zoranges n'est pas loin non plus. C'est bon signe, ca veut dire que je cours pas mal.... Je décide donc de forcer dans le passage pour revenir sur le groupe et allonge dans les singles boisés.

 Seb s'éloigne et part fort, je ne pourrai rien faire. Antho se colle à moi, se protège du vent et fera toute la seconde partie de course avec moi.

Je tente d'accelerer pour le distancer, mais il est costaud le bougre, même si il n'est pas à son allure (2h50 au marathon), il envoie le jeune homme....

Je maintiens mon effort pour tenter de revenir sur 3 concurrents. Dernière grosse bosse, ca marche... je cours mais une longue ligne droite d'1 km dans un champ labouré me fait payer mes efforts et je n'arrive pas à recoller.

Les 2 derniers km sont en descente. Je tente d'allonger mais ne pourrai revenir sur eux, 10" d'écart.

Je relâche sur la fin pour attendre mon pote Antho et on termine ensemble.

Je finis 34° sur 280 en 1h08' puis vais décontracter pour aller chercher Delphine qui fait une sortie 'cool' avec Hervé du club.

DPP_1038

Moment de détente à l'arrivée puis retour

à la maison pour récupérer le grand qui fera le duathlon avec nous demain.

 

Posté par runningmike à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2018

10 Km de Vivier au Court

Course quasi estivale pour un samedi soir...

22°C à 17h00... Que du bonheur depuis vendredi avec ce ciel bleu et ce soleil.

Vendredi après midi, RTT Soleil pour sortie bike avec Romain et Cyril: 90 km sur le circuit des Ardennes.

FB_IMG_1523030782127

Et là, ce soir, un 10 km sur 3 boucles légèrement vallonnées.

Bon échauffement mais j'ai les jambes lourdes, fatigue présente de la grosse semaine dernière...

Dés le départ, je me retrouve avec Arno. On cours ensemble, on se relaie. Il fait chaud, mais ca va.

Les km défilent et tout se passe bien, suis au train, comme d'habitude en mode diesel....

FB_IMG_1523131204563Arno s'accroche, moi, grosses cuisses... J'ai du mal à relancer en côte et dans les virages...

Km 8, ca coince un peu musculairement...

Km, 9, je relâche et déroule pour récupérer en prévision du vélo de dimanche matin.

Au final, 64° en 44'37" mais satisfait car je suis à l'aise sur cette allure, sans me mettre dans le rouge. Juste le volume présent qui commence à s'accumuler depuis 5 semaines.

 

Posté par runningmike à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2018

Trail La Primate

Première participation pour moi pour ce trail dans la Foret de l'Argonne avec comme base de départ, le Parc Argonne avec ses loups, rapaces et chauves souris.

FB_IMG_1522517000910

 

24 km au programme.

Grosse fatigue musculaire au départ car j'ai déjà 16h00 d'entrainement depuis le lundi et le week end dernier avait été chargé (Trail 22km le samedi matin puis 1 h bike et 3 h 30 bike le dimanche) et le week end Pascal le sera également.

Bonne semaine donc avec un lundi chargé (4h45 bike, enchaînement run 45' puis swim 1h) et un jeudi également (4h45 bike puis 1h20 run dont 10*1')

20180331_192200Départ prudent, objectif, faire une sortie longue... Donc, je ne pars pas dans les tours et aborde les premières cotes tranquillement.

La course se fait avec les coureurs du 13km. Au km 6, on se sépare et je me retrouve seul, très seul.

Le tracé du trail est superbe, des singles, des cotes, et que du bois. Superbe parcours, bien balisé et où il faut se concentrer pour chercher la rubalise. De nombreux traileurs s'égareront, mon ami Fred y perdra la victoire...

Le seul hic, appuis fuyants et usants, dévers, boues, sol mou, des branches et troncs d'arbres partout... Un trail dans les bois loin des sentiers.

Autant dire, qu'il n'y a pas de rendement, la foulée est lourde et peu dynamique. La fatigue musculaire n'améliore rien...

Mais bon, étant seul, je ne me mets pas de faux rythme et fais ma séance à mon rythme. Vers le km 18, je commence à fatiguer, la foulée est lourde, je commence à être dans le dur.... Perte d'attention, je m'égare, mais je reviens immédiatement sur la trace, je commence à perdre en lucidité et 'subis' le parcours, 2 chutes me rappelleront à la vigilance et m'obligent à lever les genoux.

L'arrivée arrive, j'entends les hurlements des loups, c'est bon signe....

2h27' pour ce beau trail bien épuisant et une 10° Place, 5° vieux!

Récup, hydratation et restauration, car les jours à venir seront chargés...

 

Posté par runningmike à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mars 2018

10 km de Donchery

Course printanière aux conditions hivernales.

2°C, vent glacial, le retour de la vague de froid, Moscou Paris avec une forte chute des températures pour cette nuit, accompagnée de neige.

Après une session bike de 2h40 aux températures fraîches, direction donc Donchery pour un 10 km assez roulant autour de 2 boucles dans la zone industrielle, 2 petites bosses par tour et un long segment de 1500 m vent de face .....

Objectif, 44' et essayer de tenir le 4'20" au kilo, après une bonne semaine d'entrainement dont des 1000 m en 4'13".
Autant dire, que je ne peux pas viser gros...

Le départ se passe bien, je ne suis pas parti trop vite mais sur les bonnes allures. Un petit groupe se forme, notamment avec Denis et Francis, 2 vétérans du club. La belle ligne droite arrive, tout le monde se cache derrière moi, et je fais le job et emmène. Cela ne me dérange pas, je veux travailler....

Le vent est dur, et je perds rapidement quelques secondes mais je rattrape des concurrents, donc c'est bon signe. Les km passent, au meme rythme, et toujours Francis abrité. 

La ligne d'arrivée est là, Francis est content de m'avoir accroché et me remercie pour l'allure et obtient sa qualif aux France.

43'50".

Objectif atteint mais déception, ce n'est quand même pas terrible...... Bref, pas grave, je re trottine pour terminer ce bon samedi de sport.

20180318_001652

Posté par runningmike à 19:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 mars 2018

Semi marathon de Paris

Retour sur un week end fort sympathique avec comme d'habitude, un 'peu' de sport.

 

Direction Paris, pour un week-end solo, avec shoping,  spectacle, la course et surtout de bons moments chez des amis.

20180303_230912

 

Après le passage obligé au parc Floral de Vincennes pour le retrait des dossards, direction le quartier de la Sorbonne avec ses boutiques du vieux campeur et quelques emplettes autour de la plongée sous marine.

Puis ensuite, un très bon moment,1h10 de rigolade avec ces 2 artistes que nous avons découvert.

 

Kevin et Tom - Artistes de la semaine

Dimanche matin, direction Vincennes en footing (4 km souple) pour prendre le départ du semi.

parcours-semi-marathon-paris

Le parcours est sympa, quelques faux plats, mais dans l'ensemble, parcours roulant, de nombreuses animations, un monde dingue tant dans la course que sur le parcours.

45 000 inscrits.

Seul point négatif, il pleut !20180304_111427

 

Je prends donc le départ avec Delphine et vais lui servir de lièvre. Objectif, son record et dans la mesure du possible, viser l'1h50.

 

A son habitude, elle part toujours trop vite. Là, je vais la raisonner et lui demander de me suivre. Objectif, tenir le 5'/ km tant qu'on peut.

Le tempo est bon, suis régulier et elle est dans ma foulée.

Km 5: 25'00"

Km 10 : 51'00"... Mais voilà, elle lâche un peu. Pas de défaillance physique mais une grosse envie de pipi .... Ah les filles.... Je lui dis de tenir et de s'accrocher, mais elle perd du temps.

Rapidement, je calcul, 1h48, puis 49... puis 50"....

Je la motive, lui dis d'accelerer, de ne rien lâcher........ Elle saura finir fort, 4'18" le dernier km, mais trop tard, 1h50'29".

Elle termine 302° V1F sur plus de 3200 et termine 12 789° sur donc 45 000.

Record perso battu d'un peu plus de 1'.

 

20180304_111945Très grande satisfaction même si elle sait qu'elle aurait pu faire beaucoup plus fort, mais voilà, c'est un bon début.

Et puis, le principal était de passer un bon week end, ce qui fut le cas en compagnie d'Oldile et de Christophe.

 

Posté par runningmike à 18:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 février 2018

Ironman 2018

L'objectif 2018 pour Madame et moi est fixé sur la Bavière à Roth, un certain 1er Juillet, course déjà faite en 2007, là où j'ai réalisé mon meilleur chrono sur la distance (10h26).

Pas de pression, mais juste l'envie de participer, finir et prendre du plaisir.

On est méchamment à la bourre pour l'entrainement...... Bref, faut qu'on s'y mette.

Mais ensuite, on envisage de lever le pied, de voir autrement, autre chose...

Continuer le triathlon ???
Faire des courses, au bonheur de ce qui se présente, run, bike, swim, swimrun, trail, raids...... Bref, pour le plaisir et  sans être contraint de se dire qu'il faut aller rouler dimanche matin, même si il pleut tout ça parce qu'il y a bientôt un IM....

 

Mais voilà.... on clique sur internet, on tombe sur un jeu, je joue, je réponds, 4 lots à gagner :

1 dossard IM Nice

1 dossard IM Vichy

1 dossard 70.3 Aix

1 dossard 70.3 Vichy.

 

Bingo !

Moi qui ne gagne jamais rien, et bien pour une fois, c'est pour moi.... 

Et laquelle ???

La plus intéressante pour moi : IM Vichy !

Donc le 26 Août, point de Cabaret Vert pour moi cette année mais 1 IM à prévoir en plus au compteur.

De plus, il semblerait que cette course ait la quotte sur internet et serait bien classée parmi les plus belles.

A découvrir donc et pour finir....

106039568

Posté par runningmike à 17:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 février 2018

Trail hivernal Natura Carolo

Par ce que la météo est pourrie ce dimanche matin, avec les chutes de neige de la semaine, la pluie, le vent et qu'on ne veut pas se faire saucer sur le vélo, direction le Nord de Charleville pour la première édition de ce beau petit trail hivernal où toute la dimension hivernale était là.

 

Température fraîche, neige, glace, ruisseaux, boue, boue, boue et re boue :)

17.5 km au programme avec environ 800 D+

Pas d'objectifs pour nous 2 mais l'occasion de faire une sortie longue en dehors de nos parcours et découvrir ces bois de la Havetière.

Très belle découverte avec un super parcours tracé avec de beaux singles, de très belles ascensions, des descentes de folies, surtout pour nous, habitués à courir sur la route, pas d'appuis, de la boue, de l'eau. Bref que du bonheur.

 

On arrive un peu juste, un monde dingue au retrait des dossards que l'on récupère 4' avant le départ. Autant vous dire qu'il n'y a pas eu d'échauffement....

Pas grave, départ prudent en cote, ce qui permet de mettre la machine en route.

Je monte bien, très bien. De nombreux concurrents marchent, je les double... En revanche, dans les descentes, je suis ridicule, je perds immédiatement le contact avec Vincent de PSA.... puis en fait ferai la course avec Jeremy D, où il reviendra à chaque très fort sur moi dans les descentes... Moi, je galère et chute !!!!

Le parcours se déroule à merveille, que du bonheur, même si je ne profite pas des paysages, trop occupé à me concentrer sur mes appuis pour ne pas me blesser au vu de l'immense faiblesse de mes chevilles.

Vers le KM 10, ma cheville droite part 2 fois... Ca calme !Rien de grave mais rappel à l'ordre sur la vigilance...

Je relâche donc dans chaque descente et déroule.

L'arrivée est franchie en 1h56, Jeremy est revenu sur moi et termine 1" derrière.

Immédiatement, je repars sur la cote, chercher la miss qui en termine aussi, avec beaucoup de plaisir

Posté par runningmike à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 décembre 2017

Bilan saison 2017

Comme tous les ans, le bilan annuel en chiffres......

20171209_202219

Une année de plus au compteur.........la 30eme  de pratique sportive.

Et une bonne année.....

 

Mais revenons aux objectifs fixés cette année : Ironman....

Enfin au départ, c'était l'Ironman de Klagenfurth, puis en fait j'ai rajouté Cologne....pour le fun, pour le finish, sans plus; meme si j'ai voulu jouer un peu....

Mais surtout 2017 sera marqué par notre mariage avec Delphine, ma championne... ma partenaire de vie et de sports

Lc7Z%0DUQIew941c91XwBw_thumb_f888 (3)

 

 La saison a donc commencé par une nouvelle discipline, le duathlon des neiges avec du ski de fond !!! quelques trails et courses puis le swimrun Belgique avec une extraordinaire course, à la bagarre avec amélioration du record perso de près d'1 h et 1 podium !

Puis place aux triathlons, Sprint, CD, LD, IM, un peu de repos, prépa mariage, un 2° IM, repos mariage, un marathon.....

L'objectif de Klag était Sub 12... c'est bon : 11h30 !!!!

Beaucoup de plaisir, reprise sérieuse du sport où je surfe à la limite de la blessure, bassin, tendons ... Donc aucune prise de risques, je ne me mets pas la pression et sport plaisir.... Pour preuve, à Cologne, je me suis mis la pression..... et j'ai coincé ! Idem au marathon avec une gastro le jour J et abandon.

Donc, revenons sur les fondamentaux, finir et se faire plaisir... quelque soit le chrono...... Car la vie est prenante entre le travail, la famille, les travaux, le sport, le club.....

Des choix sont à faire.... les contraintes sont à éliminer et il faut se recentrer sur l'essentiel. Des choix seront faits en ce sens..... Même si je voudrais faire plein de choses, être partout, je ne suis pas un surhomme..... Être et durer, puis savourer et apprécier.....

C'est pour cela qu'en 2018, je laisserai ma place au sein du Team, 12 ans de bénévolat, dont 7 à la tête du club, à l'organisation des 8 éditions du B&R, 2 éditions de l'aquathlon, eau libre, 1 raid multisports, les triathlons Fit days,,, et j'en passe.....au secrétariat, à la Com etc......

Une alerte santé il y a 1 an m'a déjà rappelé à la raison et j'ai rendu mon tablier de Président.
Là, je stoppe tout.... temporairement, définitivement ????
Place aux jeunes mais je resterai toujours pas loin pour aider et conseiller car le Team Sedan Triathlon est une belle équipe et de bons amis. 

Je veillerai au grain, serai toujours dans le coin car quand on voit ce que l'on a fait en fin d'année, ca rebooste bien...

B&R 2017-Team Sedan Triathlon

 

 

 Mais revenons au bilan

Liste des courses 2017 

 

5-mars-17 Duathlon des neiges 5 / 7 / 2,5 1 h 24' 04"
16-avr-17 Duathlon du Mont Olympe 5 / 21 / 2,5 1 h 07' 56"
17-avr-17 L'enfer de la boulette - Trail (1000 D+) 27000 m 2 h 39' 02"
22-avr-17 Les semelles de vent 10000 m 41' 19"
1-mai-17 Trail de la Baraquine 17000 m 1 h 44' 20"
13-mai-17 Swimrun Amphiman (Belgique) 33 / 5 km 5 h 02' 57"
27-mai-17 Triathlon de Belfort 1,9 / 95 / 21 5 h 45' 29"
11-juin-17 Triathlon des Vieilles Forges 0,75 / 20 / 5 1 h 17' 29"
11-juin-17 Triathlon des Vieilles Forges 1,5 / 40 / 10 1 h 59' 05"
2-juil-17 Ironman de Klagenfurth (Autriche) 3,8 / 180 / 42 11 h 31' 51"
22-juil-17 Triathlon de Maredsous 1,9 / 72 / 18 5 h 07' 21"
3-sept-17 Ironman de Cologne (Allemagne) 3,8 / 180 / 42 12 h 40' 15"
24-sept-17 La culminante 15000 m 1 h 14' 57"
8-oct-17 La course des loups 14300 m 1 h 20' 15"
21-oct-17 Rimbaud City Trail 19500 m 1 h 40' 56"
28-oct-17 Trail de Nouvion 15310 m 1 h 16' 49"
5-nov-17 Rethel 10000 m 43' 27"
2-déc-17 Foulées Pirisiennes 7600 m 31' 58"
16-déc-17 Corrida de Mouzon 8000 m 34' 32"
23-déc-17 Corrida de Charleville 7500 m 32' 17"

 

 

Pour 2018, un seul objectif : l'Ironman de Roth où nous avons réussi à avoir un dossard tous les 2  ! C'est déjà un exploit !!!

téléchargement

On terminera la saison soit par un marathon (Vannes ?), un swimrun XL ou autre surprise..... puis 2019 sera plus calme avec les Bacs des enfants et les études. Donc on profite encore un peu avant un break ou autre orientation......

  

Sinon, pour les traditionnelles statistiques :

Bilan Annuel :

 Nombre de séances : 300

Nombre d'heures : 481

Moyenne hebdomadaire de sport : 9h15

Kilométrage total  : 7 382 km

Natation : 215 km dont 62 en eau libre

Vélo : 5 422 km dont 226 à VTT et 301 de home trainer !!!

CAP :  1 709 km, 

Multisports : 36 km avec du ski, du canoé....

 et 950 km de compétitions !!!

 

Sinon, ce fut aussi la remise par mon oncle d'une lettre de félicitations du Ministre des Sports pour l'engagement sportif depuis toutes ces années.

20171213_225144

Posté par runningmike à 12:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 décembre 2017

Corrida de Charleville

La Der de l'année, et ma 10° participation à cette corrida de Noel, festive avec 2100 participants.

25995050_10214731417537543_3481797074415418083_n

Course déguisée, en famille avec Antoine, Timothé et Delphine.

Pas d'objectif, juste courir, slalomer entre les nombreux participants, sans se blesser sur les pavés rendus glissants par la bruine.

Le premier tour se passe bien, suis à mon rythme de croisière, mais ne relâche pas l'attention pour ne pas me tordre une cheville entre les pavés, les trottoirs... 2° et 3° tour, je cours, je ralentis, je relance....., pas facile avec tout ce monde et ces rues étroites...

Dans le dernier tour, je rattrape Delphine.... 

Une fois la ligne d'arrivée franchie, je repars immédiatement sur le parcours et refais une boucle avec elle et toutes les filles du groupe.

Course faite à une moyenne de 4'18" et je termine 256°.

Voilà, l'année est terminée, place à 2018, pour le plaisir et pour Roth.

Posté par runningmike à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]