Voilà, notre grand défi de couple est réalisé.

Prendre le départ et rejoindre la finish line de l'Ironman de Kalgenfurth pour Delphine et Moi.

Retour sur ce week end.

images

Jeudi, départ à 3h00 de la maison direction l'Autriche.

La route est longue, de nombreux travaux et le voyage est plus long que prévu. 12h00 de route pour les 1 000 km.

Arrivés à Klagenfurth, nous faisons une pause pour retirer nos dossards, histoire de ne pas revenir le lendemain sur le site de course.

Nous sommes dans les premiers, pas d'attente. Organisation tip top....Du rarement vu à ce point..

20170629_161343

Arrivés à l'appartement, nous retrouvons Matthieu et Florent de The Team, les Chtis avec qui nous étions au stage Tri au Portugal. Apéro de bienvenue et installation.

Perso, des douleurs dans les mollets, des crampes depuis le Tri des Vieilles Forges, je m'hydrate, masse et prends des sels minéraux.

 

Vendredi,

Réveil musculaire pour se détendre du voyage et tout vérifier.

Ciel bleu, temps magnifique, région extraordinaire de beauté.

Enchaînement vélo et CAP (20 km bike et 10 run) autour des 2 lacs de montagne autour de notre village.

20170630_111616

L'après midi, balade avec les amis et accrobranche pour les enfants.

 

Samedi,

10 km bike souple pour éliminer les toxines dans les mollets, j'ai des crampes, les mollets bougent tout seuls.....

Puis on prépare les sacs, les vélos...

Direction Klagenfurth pour déposer les sacs et les vélos.

20170701_164555

Une fois nos affaires déposées, on se dirige vers l'allée des Pros, histoire de voir le beau matériel et nous tombons sur Jan FRODENO (Champ Olympique, Champ Monde 70.3, Champ Monde Ironman, Recordman du Monde Ironman.... et ex triathlète de Metz Tri). 

Photo souvenir et quelques mots en français de Jan pour nous encourager pour le lendemain.

20170701_165809

received_10212218778678337

Dimanche, Le Jour J.

Rituel traditionnel : réveil, gâteau sport, tri fonction, sac swim, sac d'après course....

On vérifie les vélos, on pose les ravitos et on se dirige vers la zone de départ à plus d'1 km à pieds. Il ne faut pas traîner.... Flo et Matthieu nous retrouvent avant de se diriger vers les sas de départ.

Aucun stress pour nous, Delphine est bien, Flo concentré sur son objectif Sub 10 et Matthieu en stress complet.... lol.

Pas de départ en masse de 2815 triathètes mais un rolling start.

Je quitte Delphine qui rejoint le sas 1h30/1h40 puis je me dirige avec Flo dans le second (1h00/1h10). Nous nous retrouvons rapidement 8 de front avec un départ toutes les 5".

C'est sympa ce concept, c'est fluide, on ne prend pas de coups et on nage vite à son niveau. Seul reproche, il n'y a pas l'émotion d'un départ traditionnel qui te prend les tripes avec l'hyme national et le frappé dans les mains comme j'ai pu le connaître.... Mais bon, c'est tellement galère les départs à 3000 pingouins, que ce n'est pas si grave en fait !

 

Swim

1 boucle à réaliser dans le lac aux eaux limpides puis une remonté de canal sur 1000 m, avec une sortie d'eau dans le jardin d'un hôtel.

20170701_101719

FB_IMG_1498936384961

Sur la ligne de départ, j'ai les cuisses et les mollets qui brûlent.... Stress, la pression de la course?????

Top, c'est parti...... L'eau est chaude, même à 6h50 du matin, (24°C)... Ça nage bien, bonnes sensations.

 Je passe le premier 500 m à 1'35"de moyenne. Ok bon tempo.... Je rattrape des concurrents, ça frotte, je m'écarte de la corde pour mieux nager. Puis au bout de 1000 m, c'est parti, crampes sur crampes dans les mollets et pieds... Je sens que je ne glisse plus, il y a des vagues et n'arrive pas à me concentrer sur ma glisse. A l'arrivée dans le canal, les crampes me prennent à l'ischio droit....

Quelle délivrance de voir la sortie d'eau.

Je sors en 1h09 avec une grosse déception (je visais Sub 1h05 car mon record perso est de 1h07), et j'ai 3900 m à la montre. Suis 770°

20170704_010459

Delphine galerera aussi et mettra 1h47 pour 4 300 m !!!! Elle de encore de gros progrès à faire, mais elle est contente car elle a nagé non stop.

 

T1 :

Longue, très longue transition ici à Klagefurth. 600 m de course à pieds pour rejoindre le parc, prendre son sac Bike, passer sous la tente, prendre son vélo et rejoindre la ligne de départ bike.

Dès les premières foulées, les crampes sont là, et je lève immédiatement l'allure. Quelques étirements et direction le vélo.

 

Bike :

180 km en 2 boucles. 1600 m D+.

Le parcours est annoncé roulant avec quelques cotes pentues mais de longues descentes où il faut appuyer...

20170701_101610

20170701_101638

Dès le départ, je vois de nombreux cyclistes, roues lenticulaires me passer, je m'y attendais et ne m'y attarde pas. Je reste concentré sur ma course tout en admirant ces magnifiques paysages et lacs. Flo m'avait prévenu, première grosse difficulté au km 30 puis km 60. Je roule et m'hydrate en attendant donc ces moments. Quelques petites bosses agrémentent le parcours, histoire de se mettre en jambes.

20170703_183115

Je tourne les jambes car je sens les mollets sensibles... Ce la se confirme dès les premières pentes où les crampes arrivent immédiatement. Je mets le petit plateau et mouline. Les parties roulantes sont agréables et on peut vite se mettre en sur régime.... Faut rester concentré et ne pas s'enflammer. Je me surprends sur un tronçon à rouler 40 km en 1h00.... Hallucinant...

20170703_181632

Les kilomètres défilent et déjà arrive la fin du premier tour, bouclé à 33.24 de moyenne.... J'attaque le second tour.... Ca draft énormément et vois des pelotons entier me doubler. Les arbitres sont là, et nombreux sont les athlètes dans les zones de pénalité.

La 2° boucle passe vite et bizarrement je ne rencontre aucun coup de barre (le fameux mur entre 120/150 km).

Je commence à avoir les épaules lourdes dues au manque d'entrainement sur la position aéro et à ces allures.  Je mouline toujours et me bats contre les crampes qui ne demandent qu'à me stopper.

A la fin du parcours, chute d'un cycliste peu avant moi, il est à terre, des personnes sont à ses cotés. Il est pris en charge, je continue mon chemin. On apprendra le lendemain, que cet homme décéda suite à sa chute.

Je termine donc cette partie Bike en 5h31 soit à 32.67  km/de moyenne et avec le 756° temps

20170703_183005

Quant à Delphine, beaucoup de plaisir à vélo ou elle termine en 7h02. Très grande satisfaction.

 

Run :

2 boucles de 21 km pour ce marathon tout plat.

J'avais planifié de tenter 4h00 voire un peu moins... Très ambitieux, mais voilà, je suis joueur ...

Donc départ sur une allure de 5h45". Ça passe, là également je me fait doubler mais je sais que si je vais plus vite, ca ne tiendra pas.... J'ai l'impression de piétiner et de ne pas avancer.... Pourtant, le tempo est là et les km défilent à la vitesse de prises des ravitos que je ne néglige pas et m'hydrate sérieusement. Je contrôle ma foulée pour ne pas tirer sur les mollets, mais du coup ce sont les quadri qui trinquent....

Km 16, bing.... je coince... Je perds 30".... Prise de conscience, un gel, je m'arrête, m'étire, m'hydrate... Hélas, c'est fini...

Je vois donc l'obectif Sub 11h00 voire 10h45 s'effondrer. Je passe donc en mode finisher avec l'objecfitf de rejoindre la finish line distante de 26 km.

Je ne vous cache pas, que c'est dur... mais je sais qu'au rythme auquel j'avance, le chrono peut être sous les 11h45 voire s'approcher des 11h30.

Pour mémoire, mon objectif annoncé était de 12h00 voire au top du top 11h30... Donc je serre les dents, et avance.

Vers le 30°, je croise Delphine qui attaque sa course, petit câlin, elle est heureuse, tout va bien.

Je la recroise à nouveau au 38°, elle file à une sacré allure et suis persuadé qu'elle va revenir sur moi lol.

20170703_183033

Je serre les dents et vois enfin arriver la finsih line, ma 10°, que je passe au bout de 4h41 avec le 1509° temps. Bon, ok, c'est affreux... Va falloir bosser plus sérieusement la course à pieds.

Quant à la miss, elle réalise un carton avec un chrono de 4h36 !!! Énorme alors que son record perso sur marathon sec est de 4h01 !!!

 

 

Donc au final, je suis finisher en 11h31'52" à la 1192° place sur 2815 participants, 215° GA sur 584.

Je récupère une couverture de survie, Flo est là, 9h54..... Matthieu arrive, je lui remet sa médaille sous l'arche, 11h44. Il s'effondre de larmes de bonheur et de joie.

20170702_212625

Quant à moi, j'attends sur la ligne Delphine, qui profite et savoure sa finish line avec l'extraordinaire chrono de 13h44.

 

Voilà donc le gros défi de notre couple. Je le voyais bien finisher. Mais 14h30/15h00. Elle a super bien roulé et fais un marathon hallucinant.

 

20170703_100418

 

Puis le week end se termina par de a visite avec nos amis, une séance de nage en lac le lendemain en récup puis un interminable retrour en voiture de 14h00, merci les travaux !!!

 

Je tenais à remercier les nombreux supporters sur notre Facebook, mais également ceux qui lisent ce blog depuis des années et à qui j'ai pensé, dans le dur, sur le marathon. Je sais que fred (Iron Bipbip) pense fort à nous et qu'il a du suivre le live, comme on le fait réciproquement depuis tant d'années.

 

Place à la récup, on pense IM 2018.... et IM en septembre......

Mais à suivre.....