Le triathlon de Belfort... Une épreuve incontournable dans l'Est, un peu comme Gérardmer... des valeurs sures.

 

Pour 2017, gros changements pour l'organisateur qui quitte le site principal du Lac de Malsaucy pour y ajouter la T2 au coeur de la ville, aux pieds du lion. Un finish urbain et dans la citadelle.

Personnellement, j'ai adoré les parcours avec un beau Bike (1500 D+ avec le Ballon d'Alsace) et un run sympathique entre rues piétonnes et tour de lac.

Quelques couacs au niveau organisation avec ce défi des 2 sites, mais c'est la première édition... et soyons tolérants... c'est tellement compliqué d'organiser.... Et chapeau aux organisateurs.

 

Mais revenons à la course et à ce court week end sportif.

Sortie club, 10 team Sedan au départ sur le Long, Antoine sur son premier S et les filles sur le kids.

32' C..... chaleur étouffante. Un vrai temps de triathlète .... le tout amplifié par l'horaire du départ : 14h00 !!!!!

700 pingouins dans leurs combinaisons ruisselantes de sueur..... Le bonnet silicone ne tient pas sur mon crane chevelu...... Je le perdrais vite dans la bagarre...

 

Première bouée à 450 m. Je m'attends à prendre des coups jusqu'à cette bouée puis bien nager après.... Perdu. Des coups non stop. Trajectoires déviées.....

Je m'en sors pas mal, j'arrive à glisser entre les espaces des nageurs. Sortie à l'australienne... Il y a du monde devant.... mais beaucoup plus derrière. Première boucle en 16'41 puis la seconde en 16'32".

2000 m à la montre ! 1'36" de moyenne. Correct, suis satisfait. Je sors 140°.

 

Transition rapide (1'29") puis direction le bike avec cette chaleur, ce ballon d'Alsace et ses 95 km. 

J'ai pris le vélo de Chrono et les roues de 800 !!! C'est tout à fait adapté à la typologie du parcours !!!!

18699969_10212791927091494_8344686375911673470_n

Autant dire qu'avec la chaleur, je m'élance prudemment. Je me fais doubler par quelques gros rouleurs, mais ne m'affole pas. Au pied du Ballon, j'ai 32 km/h de moyenne. Je m'élance dans l'ascension de 13 km. Je tourne les jambes (39*27 !!!), je double et redouble... Personne ne me dépasse. Tout va bien.... Je m'alimente, m'ydrate, m'arrose..... Arrivé au sommet, je m'élance dans les lacets pour 10 km de descente. Prudent sur la première partie, je me laisse descendre sans pédaler, une fois les lacets passés, position sur les prolongateurs, tout à droite et je peux appuyer sur les pédales pour rejoindre T2.

30 km de plat, vent chaud de face. Que du bonheur.... je double des concurrents, frôle par moment le 50 sur le plat......

Je pose le vélo en un peu moins de 30 km/h de moyenne et suis 111°.

20170531_070114

Première partie de journée faite et contrat rempli !

Maintenant, place à la chose sérieuse : Run. Quelques interrogations sur mes capacités. C'est le test grandeur nature....

Bonnes sensations en sortie de parc, aucune gène musculaire. Tout est au vert... je passe les premiers km en 4'50/4'55". Trop rapide, beaucoup trop rapide. Je sais qu'avec la chaleur, ca ne passera pas et que je ne ferai pas l'IM à cette allure. je me force à lever le pied pour tourner autour de 5'30", ce qui serait plus raisonnable pour Klagenfurt.

Je m'adapte vite et fais attention aux sensations, je m'hydrate et m'arrose à volonté en prenant mon temps à chaque ravitaillement.

Au 15°, petit coup de chaud. Je sais que le prochain ravito est loin et que le passage est long... J'embarque donc plusieurs gobelets et je marche en m'hydratant. Je reprends vite ma foulée en revenant à l'ombre pour aller vers la finish line que je passe en 1h57 et avec le 224° temps.

 

20170531_070051

Au final, je termine en 5h45" et à la 132° place avec une course bien gérée.

Grande satisfaction, de nombreux supporters du club avec une finish line de folie......

 

Delphine termine sa course à la 517° place en 7h17" après un bon vélo et un semi à 32°C en 2h05 ! Idem, bonne répétition pour l'IM.