Screenshot_20170501-124838

Trail de la Baraquine à Monthermé avec 17 km et 607 D+.

Ce lundi, participation au trail de la Baraquine; pas un véritable objectif en soit, mais plus une sortie longue, pour le plaisir et en fatigue.

Mais place au week end sportif de vélo et de duathlon.

sample_img_slider

 

Samedi :

Départ en solo, avec le vélo de chrono pour une belle sortie de 4h00 avec 123 km. Le but de la séance : 3h00 allure IM. 100 km de fait 32.2 km/h de moyenne.

Bonne sensation, le plaisir revient... Je dois m'agguerir et tenir un rythme constant pour les 180 km car sur le plat, je tiens facilement le 40... mais faudra pas s'enflammer...

 

Dimanche :

L'objectif était de participer au duathlon long de Douai. Pas envie de faire la route, de faire un déplacement.

Du coup, j'organise un duathlong, ici à la maison. Avec Delphine, Greg et Benoit nous rejoignent pour cette sortie off.

Au programme, 1 boucle run de 11 km, 3 boucles bike de 90 km avec 900 D+ et une autre boucle run de 9 km.

Fraîcheur et vent..... que de vent..de belles bourrasques !

1er run, on part groupé puis avec Greg, on se détache un peu dans la grosse portion venteuse.

T1 : on prend notre temps, on attend Delphine, puis c'est parti pour le bike.

Je suis devant, face au vent, Benoit fait des tronçons un peu solo, en force.. Il a les cannes, 1 semaine après Liège Bastogne Liège...

A la fin du 2° tour, il est un peu rôti et lâche prise, on termine avec Greg à un peu plus de 30km/h de moyenne sur les 90 km. On fait demi tour pour aller chercher Delphine. Au final, on a 100 km de bike.

Run, 2 : que de vent.... le départ est vent de face.... Je suis devant, Greg callé dans ma foulée pour se protéger. 4'55" de moyenne.....On stoppera au km 8 pour récupérer.

Au final, ce duathlon de 11/100/9 avec de longues transitions sera bouclé en 5h30.

 

Lundi :

Direction donc la Vallée et Monthermé pour ce trail technique et casse pattes de 17 km.

Un peu à la bourre, pas le temps de s'échauffer... Du coup, le 1er km sur la route est rapide et me crame un peu les cuisses. Ici ca part vite avant la première grosse difficulté avec l'ascension des 4 fils Aymon. Ca bouchonne pas mal et suis obligé de monter en marchant, comme MACRON (MDR), en marche.....

Une fois au sommet et après la descente très technique dans les schistes, j'arrive sur des singles plus adaptés pour la course; en vain, j'ai mal aux cannes et j'ai du mal à relancer.... Arrive le km 7 et une zone de plat, je peux retrouver ma foulée et ce passage me réveille... Ca me fait le plus grand bien avant de m'élancer sur la seconde partie de parcours, plus physique et technique. Je prends plaisir, une belle sortie de running nature. Je monte tout en courant, reprends du monde mais je gère dans les descentes, peur de l'entorse, qui ruinerait la préparation.

Donc je ne m'exite pas et au cours au train. Au final, je termine en 1h44 (16' de mieux que l'année dernière) en fatigue et à la 89° place sur 252.

Delphine, termine en 2h00, meme temps que l'année dernière, mais avec la fatigue du duathlong.

Tout cela est de bonne augure, pile 2 mois avant le jour J